‌La mythique console 16-bits de Nintendo revient le 29 Septembre avec pas moins de 21 jeux pré-chargés et inclus dans ses entrailles. La petite dernière de Nintendo a le lourd fardeau de prendre la relève de sa désormais petite soeur, la NES Mini, qui a su trouver son public durant ses courts et trop brefs instants ou elle a fait son apparition chez nos marchands du web.

Il n’y aura sans doute aucune surprise quant a son succès, vu la popularité de la console auprès de la communauté des joueurs. Jeunes ou un peu plus âgés, tout le monde veut l’avoir.
Nintendo, jouant habilement avec nos nerfs et sur une possible pénurie de la console, a pu mesurer la température auprès des joueurs et voir l’engouement suscité par sa petite dernière. Les stocks, eux, ont tendance à partir comme des petits pains.
Il faut miser parfois sur plusieurs fournisseurs pour réserver sa console et prier pour qu’une annulation ne vienne pas pointer le bout de son nez quelques jours avant la sortie de la bête. Je ne le souhaite à personne bien évidemment.

 

Sinon, qu’est-ce qu’elle a dans les entrailles cette petite bébête?

Nintendo reprend les bases même de la Super Nintendo, en réduisant drastiquement le format de son châssis. Le port pour insérer les cartouches sur la console est un trompe-l’oeil artistique qui ne pourra être utilisé malheureusement. Une sortie HDMI pour connecter la console à sa télévision et deux ports pour les manettes seront bien évidemment présents. Un micro port USB sera également disponible pour alimenter la Mini. La console, elle, sera fournie avec un câble HDMI et un câble secteur pour l’alimentation et … deux manettes avec une longueur de câble de 1.5 mètre. Oubliez donc les 0.75 mètre de longueur proposé pour les manettes de la NES Mini.

La partie la plus intéressante, réside bien évidemment dans les jeux qui seront pré-installés avec la console. Si son aînée proposait 30 jeux à sa sortie, la SNES Mini, elle n’en contiendra que 21, dont voici la liste ci-dessous:

Si la liste ci-dessus ne contient que 20 jeux, il faut noter que le dernier a de quoi réjouir les amateurs du jeu Starfox sur SNES, puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que de sa suite, STARFOX 2 qui n’a jamais vu le jour, ni en Asie, ni dans nos contrées. 22 ans après avoir été purement annulé par Nintendo, le jeu inédit sera exceptionnellement proposé dans le « line-up », si on peut appeler ça comme tel, de la console.

 

Faut-il l’acheter ou pas?

L’éternel débat entre les pro-émulation et ceux qui veulent tout simplement avoir la console a bien lieu. Entre ceux qui jugent la console trop chère pour ce qu’elle contient et ceux qui vouent un culte à celle qui a dominé les JVs pendant les 90’s de la tête et des épaules, il y’a de quoi faire. Certes, la quasi-totalité des jeux présents au lancement de la console est déjà disponible en téléchargement (ROMs) via différentes plateformes du web pour pas un rond. Pour les générations qui n’ont pas eu la chance de posséder cette console cultissime, c’est presque un devoir de posséder en format réduit, celle qui nous a fait passer moultes après midi et nuits blanches de passion et rater de nombreux trimestres de scolarité.
A titre personnel et en tant que collectionneur, je respecte les 2 camps, tout en me disant que la nostalgie, elle, n’a pas de prix. Ce sera donc un grand OUI. Et ce sera mon dernier mot.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.